Liste des stéroïdes

Publié le Mardi 12 Juin | par Nikola Tumminelli

0

Winstrol – Stanozolol

Profil du stéroïde Winstrol, nom commercial de Stanozolol

Caractéristiques de Winstrol :

 préservation des gains

 Tarif moyen

 Nocivité hépatique

 Action sur la masse grasse

 Effets non souhaités

 Action sur la masse maigre

 Rétention d’eau

 Diminue l’appétit

 Aromatisation en oestrogènes

Posologie du winstrol (stanozolol)

Répartition quotidienne du winstrol chez les hommes : 30 à 60 mg par jour
Répartition quotidienne du winstrol chez les femmes : Non souhaitable

Cadence des prises

Il est recommandé de séparer en trois à cinq prises quotidiennes

Temps de cure du winstrol (Stanozolol)

Chez les hommes : 8 à 10 semaines

Chez les femmes  : Néant

Renseignements pratique d’usage

Demie-vie : 8 à 9 h (version orale) ou une journée (version injection)

Il est possible de retrouver la molécule de Winstrol jusqu’a quatre semaines dans les urines pour la version en comprimés oral et jusqu’a huit semaines pour la version injectable.

Formes commerciale du Winstrol (Stanozolol)

Il est possible de trouver Winstrol sous forme de comprimés allant de 10 à 50Mg ou en liquide aqueux, dans des flacons de 1 ou 10 ml

Historique et utilisation

Winstrol est le nom commercial de la molécule stanazolol. Ce stéroïde est crée à partir de dérivés de la testostérone. Son utilisation primaire médicale est le traitement de l’anémie. De nouveaux traitements ayant vu le jour entre temps, il n’a, à ce jour plus indications dans le domaine de la santé. En effet, il comptait des effets secondaires qui ont rendu sa balance bénéfices/risques non acceptable.

Entre temps, son utilisation sportive s’est rapidement développé. Les athlètes y ayant vu un moyen d’augmenter leurs performances. Particulièrement dans les années 90 ou il à su s’imposer comme un incontournable auprès d’athlètes de renoms comme Ben Jonhson.

Par ailleurs, il reste très utilisé dans les courses de chevaux ou il améliore l’oxygénation sanguine des animaux et renforce leur endurance.

La version injectable est en basse aqueuse et non huileuse comme la plupart des stéroïdes.

Winstrol (stanozolol), bénéfices et risques :

  • Winstrol ou stanozolol, à une action très négative sur la fonction hépatique (le foie). Il est tout à fait toxique. Pour éviter cela, la forme injectable est à privilégier.
  • Winstrol n’est pas recommandé chez les femmes. Les risques de virilisation, tant de la voix que de la pilosité sont important.
  • Stanozolol à une action négative sur les os et les tendons. Il existe un risque de rupture tendineuse accrue chez les utilisateurs, de sorte que les ruptures du tendon d’Achille sont courante.
  • Le Winstrol va avoir une action très forte sur le gras. Il va agir en augmentant le métabolisme et permettra une fonte rapide des tissus adipeux.
  • Une amélioration de la qualité musculaire est très rapidement constatée. Ce qui rend ce stéroïde intéressant en préparation de compétition.

Winstrol, opinion de coach :

  • Nous recommandons de ne pas associer deux oraux avec Winstrol, ou d’utiliser un protecteur hépatique pour se prémunir des risques d’hépatite.

Stacks et empilements  :

  • Une cure de sèche peut très bien s’envisager avec CLEN ou T3 en vue de réduire le gras corporel.
  • Afin de réaliser une prise de masse de qualité. Une utilisation simultanée avec SUSTANON ou DECADURABOLIN est envisageable.


A propos de l'auteur

Nikola Tumminelli

Coach depuis 22 ans maintenant (le temps passe vite), je met à disposition tout mon savoir et mon expérience à travers mes divers articles que vous pouvez retrouver sur internet. J'ai navigué un temps dans le monde semi-professionnels et remporté quelques compétitions de bodybuilding, notamment N.A.C, Vice-champion 2004. Spécialiste des anabolisants et des stéroïdes, je conseille les jeunes dans une optique de réduction des risques.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au Sommet ↑