Achat

 Acheter des stéroïdes

Le marché des stéroides anabolisant a changé.

A l’époque les stéroides anabolisant se vendaient “sous le manteau”, essentiellement dans les salles de sports. Les vendeurs qui étaient souvent bodybuilders eux meme, étaient alors en quelques sorte les pharmaciens et conseillés des nouveaux utilisateurs. L’achat de stéroides à changé et ces pratiques sont devenues obsolète avec l’arrivée d’internet et la vente a distance.

Ces dernières années, de nombreux sites ont vu le jour et proposent désormais de la vente en ligne. Ce mode d’achat devient populaire pour plusieurs raisons.

Les acheteurs, et a fortiori les vendeurs sont anonyme, le paquet est reçu par la poste et le sentiment de sécurité de cet acte d’achat semble plus efficace derrière un écran.

Les risques liés à l’achat de stéroides sont multiples. Il ne faut pas s’y tromper. Leur interdiction à rendu possible toute les dérives.

Nous allons tenter de vous en lister quelques risques liés à l’achat de stéroïdes.

Les faux produits

Les faux produits sont apparus avant l’interdiction de la vente des stéroïdes. Le cout d’un faux produit est en effet deux a trois fois moins cher à produire qu’un vrai anabolisant. Le marché des steroides anabolisant étant interdit, il est donc non contrôlé par les autorités, les dérives sont courantes, les conditions de fabrications sont sommaires et ne respectent pas les normes d’hygiènes requise par les laboratoires standards.

Les laboratoires de fabrications de stéroïdes n’étant plus localisés dans les pays développés mais souvent en ASIE ou AMERIQUE DU SUD, ou les normes d’hygiène pharmaceutique sont inexistante il existe un REEL risque d’infection.

Images du laboratoire clandestin du célèbre BRITISH DRAGON qui a fermé en 2008 à la suite d’une arrestation du fabricant en THAILANDE.

laboratoire-steroides

laboratoire

Les douanes 

Les législations sur les stéroïdes sont différentes selon les pays. Ainsi des pays asiatique ou d’Amérique du sud sont plus laxistes sur les sanctions en cas d’arrestation. Les vendeurs se sont donc naturellement expatriés dans ces zones. Il n’est pas rare que les colis soient donc expédiés d’Asie, d’Europe de l’est ou encore d’Amérique du sud.

Les douanes contrôlent de très près ces destinations, ainsi il est courant de voir des colis saisis, détruit et des acheteurs sanctionnés.

Les douanes de Roissy sont les plus actives et près de 30 agents travaillent au contrôle des colis en provenance de l’étranger.

Pour rappel, en France, acheter des stéroides fait encourir une peine allant d’une simple amende a une peine de prison avec sursis en cas de suspicion de revente.

Nous vous invitons à ne jamais commander sur ce type de site internet et rappelons à nos lecteurs que l’acquisition de stéroides anabolisant est contraire à la loi.  

Statistiquement 30 à 50% des colis sont saisis et détruits. Les petits colis sont aussi contrôlés que les gros colis.

douanes-roissy

Les arnaques

La plupart du temps les sites internet n’acceptent pas de paiement en carte bancaire ou de paiement en France. Les type de règlements les plus utilisés sont :

– Le paiement WESTERN UNION (transfert d’espèces)

– Le paiement MONEYGRAM (transfert d’èspeces)

– Le virement international (destination exotique)

Ce type de paiement ne permet aucuns recours. En cas de problèmes il n’y a aucune assurance possible. Il faut donc se méfier de ces options de paiement pour les stéroides.

Les sites Français d’achat de stéroides anabolisant à éviter et arnaques,  A noter que ces sites acceptent tous le paiement en WESTERN UNION dans des pays exotiques.

Cette liste nous a été envoyée par nos lecteurs et reste ouverte en fonction des mauvaises expériences.

Avis sur www.steroides-karabao.com  (colis envoyés de thailande, paiement en transfert d’espèces, messagerie hotmail non sécurisée, sites amateur, arnaque à éviter)

 

 

 

 

 

 

 

 

Achat steroide

Sommaire:



A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour au Sommet ↑