Tout ce que vous devez savoir sur les stéroïdes.

L’origine des stéroïdes anabolisant

 

Les stéroïdes anabolisant sont une classe de médicaments utilisé en médecine pour des besoins très précis. Bien que leur utilisation soit moins fréquente ces dernières années, ils sont encore présent dans l’arsenal thérapeutique des médecins pour des traitements tels que :

  • Traitement de remplacement de la testostérone. Chez les hommes présentant un déficit de production naturel de testostérone
  • Certains cancers
  • Certains patients ayant contracté le V.I.H

Ils ne sont vendus, en France, qu’aux personnes disposant d’une prescription médicale dûment établit par un médecin.

 

Statut légal.

 

Les stéroïdes sont maintenant majoritairement interdit. Notamment dans les pays développés ou ils ont un statut légal allant de “substance vénéneuse” à celui de produit de la classe des “stupéfiants”.De ce fait, leur production, distribution, et leur utilisation sont encadrés par la loi et ils sont plus difficilement accessible par le public.

En France, la détention de stéroïdes anabolisant est simplement prohibée. Elle n’entraine en général pas de sanctions. Par contre, la vente et particulièrement l’importation depuis un autre pays sont considérés comme un délit. Si le consommateur, dans les faits, ne risque pas grand chose, le vendeur s’expose à des sanctions légales.

Un mouvement en faveur de leur dépénalisation est très actif dans certains milieux sportifs contemporain. Il reste cependant minoritaire.

L’usage des stéroïdes anabolisants dans le sport.

L’utilisation de stéroïdes anabolisants est connue depuis longtemps dans le milieu du sport, l’emploi du mot “stéroïde” ayant été banalisé par le grand public.

Les stéroïdes anabolisants se sont largement répandus dans les milieux sportifs après la seconde guerre mondiale puis généralisé les années 50. l’utilisation de ces molécules a eu un essor considérable chez les athlètes, qui, à l’époque n’avait pas forcément beaucoup de recul sur ces substances ni de leurs effets secondaires.

Leur utilisation à rapidement progressé grâce à l’amélioration des performances que ces substances procurent.

C’est par exemple le cas de la testostérone, qui s’est imposé comme un incontournable dans les compétitions de l’époque.

La testostérone a été isolée et identifiée pour la première fois en 1935 par un groupe de chercheur (David Karoly Gyula, E. Dingemanse, J. Freud et Ernst Laqueur), et les essais cliniques impliquant des stéroïdes (injection ou administration orale) ont débuté chez l’humain en 1937.

Mais ce n’est qu’en 1938 aux Etats-Unis, qu’ils sont utilisés pour la première fois chez les sportifs par les bodybuilders.

John ZIEGLER met au point le dianabol, puis environ quarante autres anabolisants aux effets différents verront le jour et notamment le winny, primabolan, clenbuterol, oxandro …

Leur utilisation est depuis réglementée et l’A.M.A (agence anti dopage) veille à ce que les sportifs n’utilisent plus de stéroides. Il existe une multitudes de tests et de contrôles qui permettent de vérifier leur usage et bien entendu des sanctions sont appliquées en cas de non respect de cette règle.

Fabrication, distribution et vente de stéroïdes ?

 

Actuellement les stéroïdes anabolisant peuvent venir de deux circuits de production possible.

Les laboratoires d’état : Ils sont réglementés et toute leur production va dans le circuit légal et est distribué en pharmacie ou hôpitaux. C’est le cas de médicaments tels que l’Androtardyl par exemple, ou Androgel pour la consommation humaine ou le ventipulmin, utilisé en médecine vétérinaire.

La seconde voie sont les laboratoires dit “underground” (ou souterrains). Ce sont des unités de productions non officielles, souvent pas ou peu réglementés. Leur stock est distribué puis acheté sur internet, ou dans les salles de sport. On peut aussi les trouver des des pharmacies dans des pays très laxistes en terme de prescription médicamenteuse.

 

 


Retour au Sommet ↑